POLITIQUE

Tous les députés LREM catalans votent la Loi anti-casseurs

Louis Aliot, du Rassemblement National, vote contre le texte

Sébastien Cazenove, député des Pyrénées-Orientales © CSC
Sébastien Cazenove, député des Pyrénées-Orientales © CSC
Parmi les quatre députés des Pyrénées-Orientales, les trois élus de la République en Marche ont approuvé la loi anti-casseurs, tandis que Louis Aliot, du Rassemblement National, a voté contre.
A 387 voix pour et 92 contre, la loi anticasseurs a été adoptée ce mardi 5 février à l'Assemblée nationale. Parmi la très large majorité des députés de la République en Marche (LREM) appuyant ce texte figuraient l'intégralité des ressortissants des Pyrénées-Orientales, Romain Grau, Sébastien Cazenove et Laurence Gayte. Au sein du groupe lié à Emmanuel Macron, 50 parlementaires se sont cependant abstenus et 16 n'ont pas pris au vote. En revanche, le député Louis Aliot, membre du Rassemblement National (RN), a voté contre, à l'identique des groupes du Parti Socialiste, du Parti Communiste et de la France Insoumise et des autres élus RN.

La loi anti-casseurs, à caractère local, s'inscrit dans le contexte des dégâts matériels parisiens observées lors des mobilisations des Gilets jaunes.