Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

MÉDIAS

Mediapart dénonce le «1er procès politique européen» pour les indépendantistes catalans

Prise de position de la publication qui dérange les pouvoirs

Edwy Plenel, fondateur et président de la publication Mediapart © BFMTV
Edwy Plenel, fondateur et président de la publication Mediapart © BFMTV

Le site Mediapart, reconnu pour la probité de son approche du journalisme, alerte sur le procès des indépendantistes catalans à Madrid, dans l'indifférence des décideurs européens.

Dans un article publié ce mercredi 13 février, la publication Mediapart indique « Que l’on soit pour ou contre l’indépendance de la Catalogne, on ne peut que s’indigner du procès à Madrid de 12 responsables catalans qui risquent de 7 à 25 ans de prison. C’est le premier procès politique de l’Union européenne. ». Cette description, signée par le journaliste François Bonnet est soutenue par Edwy Plenel, président et fondateur de la publication qui révèle les principales affaires, en France depuis le milieu de a décennie. Celui-ci souligne que le site qu'il a fondé « prend position » sur la tenue du procès des élus souverainistes catalans.

« Un désohonneur de plus »

L'article précise : « Les accusés risquent de sept à vingt-cinq ans de prison. Non pas pour des faits de terrorisme ou de tentative de putsch. Mais pour avoir conduit un processus politique face à des institutions héritées du franquisme (...) personne, ou presque, ne s'en émeut. Espace de libertés, espace de démocratie, l'Union européenne accepte sans rien trouver à y redire l'ouverture d'un procès inique organisé par l'État espagnol (...) Cette nouvelle abdication européenne, qui tolère une extrême droite au pouvoir en Autriche, une droite extrême aux commandes en Italie, une ultradroite nationaliste en Hongrie et en Pologne, est un déshonneur de plus » .